A arzier, la méthode choc pour les jeunes délinquants

Le concept : On les appelle les stages Desist. Le but : remettre sur les rails des jeunes désœuvrés qui ont épuisé une partie du système. Visite de ce lieu où la discipline militaire est une philosophie.

Le quotidien : Le programme débute par une immersion de 3 semaines en pleine nature. Puis les jeunes sont formés à un métier. Selon les progrès certains y resteront jusqu’à 3 ans.